Waithaisong Kittima

Effet de l’introduction d’une essence fixatrice d’azote sur le cycle du phosphore en plantations forestières tropicales

Thèse soutenue le 29 octobre 2015 à l'Ecole Doctorale Gaïa

Au Congo et au Brésil, les plantations d’eucalyptus sont installées dans des sols sableux pauvres en nutriments. Une espèce fixatrice d’azote (Acacia mangium) a été introduite dans ces plantations pour améliorer la fertilité du sol. Les résultats obtenus précédemment montrent que l’Acacia fixe fortement l’azote au Congo, et peu au Brésil. Il augmente la productivité des eucalyptus uniquement au Congo.

L’objectif de la thèse a été d’étudier le cycle du P dans ces deux écosystèmes forestiers contrastés afin de clarifier l’interaction entre N et P contrôlant la productivité des plantations mixtes. Pour cela, une méthode de chromatographie ionique a été mise au point pour séparer, identifier et quantifier simultanément 11 formes anioniques (acides organiques et P organique) dans des extraits totaux de sol (NaOH 0,5 N). La minéralisation du Po extrait par le bicarbonate de sodium et la biodisponibilité de P pour l’eucalyptus ont été évaluées dans les deux sites.

L’adénosine monophosphate et le glucose-6-phosphate sont les formes principales de P organique dans les deux écosystèmes. Cependant, au Congo, une grande part du Po du sol ne serait pas associée aux populations microbiennes et la présence de l’acacia augmente très significativement la biodisponibilité de P pour l’eucalyptus. Au Brésil, la situation inverse est observée, avec le Po du sol très fortement associé à la fraction microbienne et une très faible biodisponibilité pour l’eucalyptus, même après culture de l’acacia.Toutefois, la biodisponibilité de P augmente très significativement avec un apport non limitant en N et P.

En conclusion, les résultats obtenus au cours de cette thèse suggèrent que l’introduction de l’acacia augmente la disponibilité de P via le recyclage de P organique dans un sol pauvre en N où la fixation de N2 est optimale comme dans le cas du Congo. Dans le cas du Brésil, l’introduction d’acacia pourrait aussi augmenter la biodisponibilité de P si la fixation d’azote n’était pas limitée, probablement par la très faible disponibilité en P du sol.

FaLang translation system by Faboba